Glaciales glissades: Le second tome d'un thriller médical angoissant par Philippe Le Douarec

Glaciales glissades: Le second tome d'un thriller médical angoissant

Titre de livre: Glaciales glissades: Le second tome d'un thriller médical angoissant

Éditeur: Éditions Glyphe

Auteur: Philippe Le Douarec


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Philippe Le Douarec avec Glaciales glissades: Le second tome d'un thriller médical angoissant

Livres connexes

Jusqu’où peut-on aller pour survivre ?

Paul, chirurgien, n’a rien d’un tueur. Pourtant… Échappé d’un hôpital islandais, où il avait été placé en quarantaine après une grave épidémie virale, il affronte le froid et la neige, et se cache dans un refuge sur le plateau désertique de l’île. Aux abois, il assassine un ranger et masque son crime en accident. S’il n’obtient pas l’aide du Dr Samueldottir, sa seule connaissance sur l’île, il est condamné. Il contacte sa collègue qui, ignorant le drame, accepte de l’héberger. Il faut faire vite, l’hiver s’installe. Elle tombe sous le charme, Paul joue le jeu, mais ne songe qu’au stratagème qu’il met en place pour quitter l’île : un plan diabolique dessiné avec la précision d’un chirurgien.

Frissons garantis avec la suite de Pandémic, l’aventure dramatique d’un chirurgien !

EXTRAIT

L’homme, concentré, contemple son travail. Il paraît satisfait. La tempête de neige s’est calmée. Son allure est bizarre, il porte une sorte de cape, informe, en plastique noir sur laquelle glissent imperceptiblement les flocons. À quelques centaines de mètres, le refuge, sur le plateau désertique, est à peine visible. Le toit noir a disparu. On ne distingue qu’une masse grise contrastant si peu avec l’environnement blanc, ou gris, c’est selon, mais toujours oppressant. Bizarrement il porte des chaussures incongrues, presque ridicules dans un tel contexte, des mocassins d’été. Son visage est envahi par une barbe rousse qui lui mange les trois-quarts de la face. Ses traits sont tirés.

L’homme est éreinté, à l’évidence. Autre étrangeté il est nu-tête. Pas de couvre-chef dans ce désert arctique ! Pas de gants non plus. Dans la solitude il marmonne des propos incompréhensibles, peut être une prière. De toute façon personne n’est là pour l’entendre. Mon Dieu, qu’ai-je fait !

CE QU'EN DIT LA CRITIQUE

On entre directement dans l'intrigue, haletante, impossible à lâcher avant la fin. - Carinebelot, Babelio

À PROPOS DE L’AUTEUR

Philippe Le Douarec est chirurgien, fellow of the American College of Surgeons.

Il enseigne l’histoire de la médecine et l’anatomie. Il connaît bien l’Islande, qu’il a traversée du nord au sud… en courant.