Paradis in Vitro: Un thriller médical passionnant (ET.ABYSSES) par Pierre Campo

Paradis in Vitro: Un thriller médical passionnant (ET.ABYSSES)

Titre de livre: Paradis in Vitro: Un thriller médical passionnant (ET.ABYSSES)

Éditeur: Editions des Tourments

Auteur: Pierre Campo


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Pierre Campo avec Paradis in Vitro: Un thriller médical passionnant (ET.ABYSSES)

Livres connexes

Jusqu'où peuvent nous mener les progrès de la génétique ?

Le Dr Anne Christine Beaulieu, alias Annki, dirige un laboratoire à l'institut GenInnov dont les missions sont de retarder les effets du vieillissement chez l'Homme. Mais ses recherches sont bien plus ambitieuses. En fait, Annki n'a qu'un objectif : tromper la mort en créant des clones somatiques : des clones dont le matériel génétique est identique à celui de la mère.

Un thriller de science-fiction qui montre les extravagances que risque d'apporter la nouvelle science.

EXTRAIT

Annki s’approcha à nouveau de la porte, s’arc-bouta sur la poignée et la poussa… la poussa de toutes ses forces. Quelque chose entravait sa course. Mais quoi ? Elle redoubla d’énergie et parvint enfin à l’ouvrir.
À bout de souffle, elle découvrit Roger gisant sur le sol, il avait une seringue vide à la main. Ce n’était donc pas quelque chose mais quelqu’un qui lui avait résisté. Elle l’avait presque oublié celui-là.
Avec un peu de chance, il était peut-être mort ?
Elle ne voulait surtout pas se réjouir trop vite. Les apparences étaient parfois trompeuses. Surtout que Roger n’était pas à son premier coup d’essai. Elle l’avait déjà retrouvé à terre à plusieurs reprises. Espérons que cette fois…
Avant d’intervenir, Annki rembobina la scène et se la repassa plan par plan, avec calme. Il était clair qu’elle avait déplacé le corps de Roger en poussant la porte. Avec un peu de chance, peut-être l’avait-elle même blessé ?
Elle jeta un œil rapide sur le visage de Roger. Aucune ecchymose ni blessure n’était visible. Apparemment, il ne semblait pas avoir trop souffert des coups d’épaule qu’elle avait dispensés dans la porte. Il était simplement là, veule, inconscient, étendu de tout son long sur le carrelage du laboratoire.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Avec "Paradis in Vitro", le Mancieullois Pierre Campo a écrit un thriller où la génétique est utilisée comme arme par un chercheur. - Le Républicain Lorrain

À PROPOS DE L'AUTEUR

Fils de réfugié espagnol et d'une émigrée italienne, Pierre Campo est né dans une cité minière de l'Est de la France. C'est à Nancy qu'il entreprend ses études universitaires et entame une carrière de chercheur en neurotoxicologie. C'est au lendemain de la mort de ses parents que Pierre a commencé à taquiner la plume pour tromper ses longues nuits d'insomnie. Il a gardé longtemps ses manuscrits au fond d'un tiroir avant d'oser frapper à la porte des maisons d'édition. Son premier roman : Amours Collatérales, publié aux Éditions Normant, a été récompensé par le prix Léopold Stanislas en décembre 2010. La face cachée de Gandhi a été publié en juin 2011 aux Éditions Terriciae. Il a choisi les Editions des Tourments pour son thriller "médical", Paradis in Vitro...